ET CONCRETEMENT ? QUESTIONS / REPONSES


Où en est-on du budget ?
Les consultations en cours confirment que l’enveloppe budgétaire allouée à l’opération est respectée. Le budget est structuré en trois parties : la remontée mécanique elle-même (gare aval, gare amont et ligne complète de la remontée), le parking au départ d’Allemond et enfin la liaison gare d’arrivéecoeur de station d’Oz-en-Oisans (Office de Tourisme). Les autres infrastructures nécessaires pour la mise en oeuvre du projet, comme les accès à la gare de départ et le parking aérien, relèvent d’un autre budget pris en charge directement par la commune d’Allemond.


Et les aides des collectivités ?
Le Département a, dès le début, confirmé son soutien financier au projet du téléporté à hauteur de 1,6 M€. Il a ensuite été rejoint par la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui, considérant ce projet d’ascenseur valléen comme structurant pour le territoire et dynamisant pour l’économie locale, participera à sa mise en oeuvre à hauteur de 3 M€. Des réponses sont encore attendues d’autres collectivités qui ont également été sollicitées : Communauté de Communes de l’Oisans, État et Union Européenne.


Quelle est le mode de liaison retenu entre la gare d'arrivée de l’Eau d’Olle Express et le coeur de station de Oz ?
Cette liaison mécanique est indispensable pour assurer l’ensemble des mouvements ascendants/descendants qpour les piétons, les VTTistes ou les skieurs qui veulent profiter des services de la station avant de redescendre sur Allemond.
Après l’abandon d’une solution par escaliers mécaniques pour des raisons de difficultés d’usage (vélos, fauteuils roulants), des études sont menées conjointement sur deux hypothèses : une liaison par deux ascenseurs verticaux ou une liaison par un ascenseur incliné sur rails. Au terme des études en cours, la solution qui présentera le moindre impact sera retenue.


Comme va se gérer la circulation aux abords de la gare de départ ?
Les accès au téléporté se feront par la voie sur Digue tandis que la circulation devant le groupe scolaire sera exclusivement réservée aux usagers du groupe scolaire et aux proches riverains.
En parallèle, une réflexion est engagée afin d’assurer une diffusion équilibrée de la circulation. D’autre part, des navettes gratuites seront mises en place pour permettre aux habitants d’Allemond et d’Oz de se rendre à la gare basse du téléporté sans avoir besoin d’utiliser leur propre véhicule.

Où vont être déplacés la déchetterie et les services techniques ?
La déchetterie est de compétence intercommunale. Les élus et les services de la Communauté de Communes travaillent actuellement sur son déplacement afin de trouver un espace extérieur au village et centralisateur pour les communes d‘Allemond, Oz, Villard-reculas et Bourg-d‘Oisans (nord).
Les actuels bâtiments des services techniques et de la régie d’électricité, quant à eux, sont obsolètes et la commune d‘Allemond avait déjà décidé il y a longtemps de les transférer autre part. Ces bâtiments seront implantés sur le site des anciennes ardoisières.


Quel est le budget d’investissement ?
15,3 M€ réglés par le SIEPAVEO. Du fait des règles de fonctionnement du SIEPAVEO, le financeur principal sera la commune d’Allemond avec le soutien de l'Union Européenne, de l’Etat Français, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du Département de l’Isère et de la Communauté de Communes de l’Oisans.


Y aura-t-il un impact sur la fiscalité locale ?
Aucun. Il n’y aura pas d’augmentation des impôts locaux sur la Commune d’Allemond et pas de diminution des investissements courants ni des services à la population.


Quelques chiffres
Dénivelé du téléporté : 858 m
Longueur de la ligne : 2 905 m
Débit final : jusqu'à 2 000 personnes / heure
Temps de montée : 8 mn


Qui finance quoi ?
Du fait des règles de fonctionnement du SIEPAVEO et de sa compétence en matière d’aménagement de domaines skiables, le financeur principal est la commune d’Allemond, initiatrice du projet. La capacité d’investissement importante de la commune dans ce projet du fait de son anticipation lui permet d’assurer le financement des travaux avec sérénité et sans impact sur la fiscalité locale.


Le budget des collectivités locales sera donc allégé ?
Les différentes subventions qui ont été obtenues en parallèle du montage du projet auront pour conséquence effectivement de réduire de manière très significative la contribution de la commune d’Allemond par rapport à ce qui était prévu initialement.


Comment a été choisi le maitre d’oeuvre ?
Le SIEPAVEO a lancé le concours le 20 février 2017. Le maître d’oeuvre devant être agréé par l’Etat, seules cinq entreprises ont déposé un dossier de candidature. Une première sélection a été faite et trois d’entre elles ont été retenues pour produire une offre dans le cadre de la phase finale. Elles ont remis leurs esquisses, études détaillées et chiffrages mi-septembre. Ces différentes offres ont été analysées par un jury qui a tranché fin septembre et retenu le projet de la société DSCA.
Au-delà de la transparence qu’il impose, le concours a donc permis d’examiner plusieurs approches sensiblement contrastées et d’inscrire la démarche dans une logique de choix.




Qui porte le projet ?
Le SIEPAVEO, syndicat intercommunal qui réunit les communes d’Oz, Allemond, Villard Reculas et Bourg d’Oisans, est le maître d’ouvrage.


Quels seront les coûts de fonctionnement ?
Ils représentent environ 300 000 € / an. Ils seront intégrés dans le budget de la SPL Oz-Vaujany en charge de la gestion du domaine été/hiver et compensés par de nouvelles recettes.


Quel est le trajet ?
Le trajet permettra de relier Allemond cœur de village (Services Techniques) - altitude 727 m - à la station d’Oz-en-Oisans, au niveau de la piste de liaison Poutran-Alpette - altitude 1385 m, pour un dénivelée de 658 m et une distance de 2,9 km.


Le téléporté sera-t-il ouvert toute l’année ?
Il est programmé pour une ouverture saisonnière dans un premier temps avec environ 120 jours l’hiver et 60 jours l’été, sur la base de 9h par jour.


Quel sera le temps de trajet ?
Il sera de 8 mn, au lieu de 20 mn aujourd’hui en bus par la route, avec une cadence suffisante (jusqu’à 2 000 personnes / heure à terme) pour éviter l’attente même en période d’affluence.












email Linkedin Google Plus Twitter Facebook PARTAGEZ
  • Les illustrations du site web concernant le téléporté sont issues du dossier UTN, d’une étude de faisabilité ou de vidéos destinées à présenter le projet. et son avancement Textes , vidéos et illustrations du site non contractuels.